INFORMATIONS MISES A DISPOSITION DU PUBLIC

1,1 : Procédé d’évaluation au sein de l’établissement :

Dans notre établissement, l’évaluation de conduite se déroule sur une heure avec un moniteur en 3 parties :
– La première étape, théorique, consiste à répondre à une série de question concernant son expérience de la conduite, sa connaissance du véhicule, et son attitude à l’égard de l’apprentissage et de la sécurité routière. Pour cela, nous nous appuyons sur la formation des Moniteurs titulaires du BEPECASER, et des fiches d’évaluation de départ B, mises au point et à disposition par les services des Codes Rousseau. (réf 20101002/2384).
– La seconde étape, toujours sur parking, consiste à la prise en main du véhicule par l’élève. Guidé par le moniteur, puis seul, ce dernier est amené à démarrer le véhicule, l’arrêter, le manipuler en ligne droite, ou en virages. Le mode d’évaluation est là encore la fiche d’évaluation des Codes Rousseau, prévue à cet effet (réf 20101002/2384), et permet cette fois-ci de se concentrer sur les habiletés et les capacités de compréhension et de mémoire de l’élève.
– La dernière étape se déroule en circulation faible ou nulle, sur un court parcours prévu par le moniteur, où l’élève n’a que le volant à gérer, permettant ainsi d’évaluer les derniers critères, à savoir sa perception, son émotivité, et son attitude générale vis à vis de la conduite et de la sécurité routière.

Le volume de formation PREVISIONNEL est donc proposé à l’élève à l’issue de cette heure d’évaluation, expliqué, daté et signé, puis remis à l’élève en mains propres.

1,3 : Programme détaillé théorique ou pratique de chaque formation proposée :

Programme de la formation au Permis de conduire de la catégorie B

Compétence 1 : Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

1. Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer les vérifications intérieures et extérieures
2. Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir
3. Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire
4. Démarrer et s’arrêter
5. Doser l’accélération et le freinage à diverses allures
6. Utiliser la boîte de vitesses
7. Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire
8. Regarder autour de soi et avertir
9. Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité

Compétence 2 : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales

1. Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte
2. Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de direction
3. Adapter l’allure aux situations
4. Tourner à droite et à gauche en agglomération
5. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité
6. Franchir les carrefours à sens giratoire et les rond-points
7. S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau

Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

1. Évaluer et maintenir les distances de sécurité
2. Croiser, dépasser, être dépassé
3. Passer les virages et conduire en déclivité
4. Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie
5. S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide
6. Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense
7. Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites


Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

1. Suivre un itinéraire de façon autonome
2. Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie
3. Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer
4. Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir
5. Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur de vitesse, limiteur, ABS, aides à la navigation ….)
6. Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence
7. Pratiquer l’éco-conduite

Sources : Programme REMC (2014), Référentiel pour l’Education à la Mobilité Citoyenne, www.securite-routieregouv.fr/permis-de-conduire

Programme de la formation au Permis de conduire de la catégorie B, par le biais de l’Apprentissage Anticipé de la Conduite, ou de la Conduite Supervisée :

Compétence 1 : Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

1. Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer les vérifications intérieures et extérieures
2. Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir
3. Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire
4. Démarrer et s’arrêter
5. Doser l’accélération et le freinage à diverses allures
6. Utiliser la boîte de vitesses
7. Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire
8. Regarder autour de soi et avertir
9. Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité

Compétence 2 : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales

1. Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte
2. Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de direction
3. Adapter l’allure aux situations
4. Tourner à droite et à gauche en agglomération
5. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité
6. Franchir les carrefours à sens giratoire et les rond-points
7. S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau

Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

1. Évaluer et maintenir les distances de sécurité
2. Croiser, dépasser, être dépassé
3. Passer les virages et conduire en déclivité
4. Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie
5. S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide
6. Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense
7. Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites

Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

1. Suivre un itinéraire de façon autonome
2. Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie
3. Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer
4. Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir
5. Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur de vitesse, limiteur, ABS, aides à la navigation ….)
6. Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence
7. Pratiquer l’éco-conduite

Le déroulement de la phase de conduite accompagnée (AAC):

  • Un rendez-vous pédagogique préalable avec l’accompagnateur est obligatoire, d’une durée minimale de deux heures. Le candidat se retrouve pour la première fois en présence du moniteur et de l’accompagnateur. Ce dernier profite à cette occasion de l’apport des conseils et des informations délivrés par l’enseignant de la conduite afin d’assurer une continuité dans la formation.
  • La conduite avec l’accompagnateur se déroule ensuite sur une durée minimale d’un an. Durant cette période, le conducteur devra parcourir au minimum 3 000 kilomètres, sous la vigilance et les conseils de l’accompagnateur.
  • Un suivi est assuré par l’école de conduite sous la forme de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires avec l’élève, l’un entre 6 et 8 mois de conduite (et environ 1 000 kilomètres parcourus), l’autre à l’issue des 3 000 km.

C’est lors du deuxième rendez-vous pédagogique que le formateur décide si le candidat est prêt à passer l’épreuve pratique du permis de conduire lorsqu’il aura 17 ans et demi, s’il remplit les conditions de kilométrage parcouru et de durée de conduite accompagnée.

Pour la conduite Supervisée :

Comme pour la formule de l’AAC, la phase de conduite accompagnée se déroule avec un accompagnateur qui doit justifier de 5 ans de permis B sans interruption. Par contre, la conduite supervisée n’impose ni durée minimale ni nombre de kilomètre minimum à parcourir.

Un rendez-vous préalable doit être suivi avant de débuter la conduite avec l’accompagnateur.

Attention : contrairement à l’AAC, cette formule ne permet pas de réduire la durée de la période probatoire. Les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d’en obtenir 12.

Sources : Programme REMC (2014), Référentiel pour l’Education à la Mobilité Citoyenne, www.securite-routieregouv.fr/permis-de-conduire

Programme de la formation au Permis de conduire de la catégorie B(E)

Examen théorique

Le candidat passe en premier lieu l’épreuve théorique générale, qui lui donne accès à l’examen pratique.

 

Programme de la formation à l’examen pratique :

 

En statique :

  • Connaissance de l’ensemble des véhicules (lecture de carte grise, compréhension et connaissance de la réglementation spécifique à l’ensemble utilisé pour la formation et l’examen, vérification du bon état de fonctionnement des véhicules et systèmes d’attelage)
  • Attelage et Dételage de l’ensemble (ordre de sécurité pour atteler ou dételer le véhicule, puis vérification de l’ensemble une fois attelé avant départ en circulation)

 

En pratique :

  • Maîtriser l’ensemble en marche avant, puis en marche arrière, en maintenant la trajectoire.
  • Maîtriser l’ensemble en marche arrière avec changements de direction et rétablissement de position initiale, sur une longueur de 100m.

 

Examen pratique :

  • une épreuve hors circulation avec interrogation orale + vérifications de sécurité, dételage, attelage, manœuvres.
  • une épreuve en circulation, si la première épreuve s’est conclue positivement, avec mise en application de la réglementation spécifique à l’ensemble, respect du code de la route et du gabarit de l’ensemble de véhicules.

 

 

 

Sources : Programme REMC (2014), Référentiel pour l’Education à la Mobilité Citoyenne, www.securite-routieregouv.fr/permis-de-conduire

Programme de la formation au Brevet B96

 

La formation au Brevet B96 ne nécessite pas d’examen théorique général en cours de validité, et se déroule en 2 séquences


SÉQUENCE 1 : HORS CIRCULATION
(durée : quatre heures)

Cette séquence alterne théorie et pratique et a pour objectif l’acquisition de savoirs et de savoir-faire spécifiques indispensables à la prise en charge et à l’utilisation en toute sécurité de ce type d’ensemble.
Connaître et comprendre l’utilité de la réglementation concernant :
Les poids et masses : le poids à vide (PV), le poids total autorisé en charge (PTAC), le poids total roulant autorisé (PTRA), les masses en charge maximales admissibles, le poids réel et la charge utile (CU).
Les plaques : plaques d’immatriculation, la plaque d’identification, la plaque de tare.
Le freinage des remorques.
Les rétroviseurs additionnels : dispositions réglementaires.
Les équipements obligatoires de la remorque :
― feux, éclairage de la plaque d’immatriculation, dispositifs réfléchissant, clignotants ;
― équipements obligatoires supplémentaires pour les remorques dont la largeur est supérieure à 1,60 mètre ou à 2,10 mètres ;
― le triangle de présignalisation.
Connaître et comprendre l’utilité de la signalisation et des règles de circulation spécifiques à la conduite d’un ensemble :
Signalisation spécifique.
L’utilisation des voies (notamment pour les ensembles de plus de 7 mètres de long ou de plus de 3,5 tonnes).
Le chargement : répartition – arrimage.
Connaître et comprendre l’utilité des vérifications à effectuer avant le départ :
Vérification de l’état du véhicule tracteur, notamment : niveau des freins, état des suspensions, état du dispositif d’attelage.
Vérification de l’état et du bon fonctionnement des feux du véhicule tracteur et de la remorque.
Vérification de l’état et de la pression des pneumatiques du véhicule tracteur et de la remorque.
Réalisation d’exercices d’attelage-dételage :
Connaître et réaliser en sécurité les différentes étapes d’un attelage et d’un dételage (s’assurer, avant le départ, de la bonne réalisation des différentes opérations pour le maintien de la sécurité).
Réalisation d’exercices de maniabilité :
Réalisations de marche arrière en ligne droite avec arrêt de précision.
Réalisations de marche arrière sinueuse entre des portes avec arrêt de précision.

SÉQUENCE 2 : CIRCULATION
(durée : trois heures)
L’objectif de cette séquence est de travailler sur l’adaptation des comportements de conduite du ou des élèves aux particularités de la conduite d’un ensemble et de susciter une prise de conscience des risques qui y sont associés.
La séquence de circulation s’effectue avec un maximum de trois élèves dans le véhicule tracteur.
Chaque élève effectue cinquante minutes au minimum de conduite. Il bénéficie des explications et des conseils de l’enseignant.
L’accent est mis notamment sur :
― la maîtrise de l’ensemble : masses, gabarit, rapport vitesse-puissance, phénomène d’oscillation latérale ;
― les angles morts ;
― les changements de direction ;
― la prise en compte des autres usagers (notamment les usagers vulnérables) ;
― l’information et la communication avec les autres usagers ;
― l’anticipation, les distances de freinage et d’arrêt ;
― les trajectoires (virages, voies étroites) ;
― la maîtrise de l’ensemble et le partage de la route notamment dans les situations de croisement et de dépassement.
A l’issue de cette phase de conduite, dix minutes sont consacrées au bilan de la prestation de chaque élève. Ce bilan comprend :
Le ressenti de sa prestation par l’élève.
Dans le cas d’une formation collective, un échange avec les autres élèves sur ce qu’ils ont perçu de la prestation.
Un bilan de la prestation, réalisé par l’enseignant de la conduite, accompagné de conseils en lien avec la conduite de ce type d’ensemble.


Sources : Programme REMC (2014), Référentiel pour l’Education à la Mobilité Citoyenne, www.securite-routieregouv.fr/permis-de-conduire

1,4 : Horaires de cours théoriques

Horaires de permanence du Bureau :

Le Mardi, de 17h à 19h
Le Mercredi, de 17h à 19h
Le Jeudi, de 17h à 19h
Le vendredi, de 17h à 19h
Le samedi, de 11h à 13h

Horaires d’accès à la salle de Code:

Le Mardi, de 17h à 19h
Le Mercredi, de 17h à 19h
Le Jeudi, de 17h à 19h
Le vendredi, de 17h à 19h
Le samedi, de 11h à 13h

Horaires des cours théoriques de Code de la route
par un enseignant

Le Mercredi soir de 18h à 19h
Le Vendredi soir de 18h à 19h

Un enseignant Diplômé est présent en PERMANENCE, pour répondre à toutes les questions des élèves présents au code, même en dehors des heures de cours théoriques dispensés.
Les cours sont organisés sur demande.

1,5 : Proposer un rendez-vous post permis pour les conducteurs novices

S’ils le souhaitent, en plus d’un accompagnement gratuit à la mise en production de leur permis de conduire sur le site officiel ANTS après la réussite à l’examen, nous proposons aux élèves ayant obtenu leur permis avec notre établissement, de faire UN BILAN POST-PERMIS, après un minimum de 4 mois après l’obtention de ce dernier, sur simple demande.

Le but étant d’aborder, tout comme un premier rendez-vous pédagogique de conduite accompagnée, leurs impressions et ressentis sur leurs premiers kilomètres autonomes, et, le cas échéant, de proposer des conseils et/ou des solutions pour mieux poursuivre leur parcours de conducteur.

2,1 : Proposition détaillée et chiffrée de la formation proposée, avec base fonction de l’évaluation, et détail surcoût éventuel.

Lors de la prise de renseignements, l’élève se voit remettre un document avec le détail précis des tarifs de l’établissement. Le prix des frais administratifs, le prix de la formation au code, le prix des différentes heures (évaluation, conduite, accompagnement à l’examen etc…).

Lors de l’évaluation de départ, nous ajustons le nombre d’heures au mieux, pour que l’élève se retrouve avec le moins d’écart possible entre la proposition de départ et le nombre d’heures à la fin de la formation.

Dès les premiers renseignements, nous mettons en avant le fait que le coût horaire est EXACTEMENT le même, pour les 20 premières heures de conduite obligatoires, que pour les heures supplémentaires.

2,2 : Les enjeux de la formation préparatoire à l’examen du permis de conduire, et son déroulement.

Préparation et examen théorique général :

Aujourd’hui, on entend beaucoup parler du permis de conduire, et surtout de la phase pratique de l’examen. Mais avant de monter au volant, il faut surtout veiller à connaître le code de la route qui vous entoure.

Le nouvel examen de code porte sur 9 thèmes principaux :
Le conducteur
Les usagers de la route
La responsabilité
Les éléments mécaniques et la sécurité
Les équipements de sécurité des véhicules
Les précautions à l’égard des occupants
Les principales règles de circulation routière
La route elle même
L’environnement

Afin d’être prêt à affronter tous ces éléments sur la route, nous mettons à votre dispositions plusieurs moyens d’apprentissage : Le livre de code, les cours de code et les séries via internet ou encore les séries DVD en salle, mais encore les cours magistraux dispensés par un enseignant diplômé, ou encore des cours particuliers multilingues si nécessaire.

Pour bien se préparer à l’examen, il est indispensable de faire usage de différents moyens d’apprentissage. Le code à la maison sur internet est le plus en vogue, permettant d’aller à son rythme, et de faire des exercices, ou de travailler ses cours à son propre rythme, sans intervention extérieure. Mais le code en salle, lui, en plus de vous offrir une ambiance plus proche de celle de l’examen final de l’épreuve théorique générale, vous permet de partager avec d’autres apprenants, tant sur le plan des résultats, que pour comparer votre avancée, vos soucis, et de vous rendre compte que vous n’êtes pas les seuls à progresser plus ou moins difficilement. Le fait de parler de tout cela entre élèves permet souvent de mieux vivre l’apprentissage.
Qui plus est, la présence d’un moniteur pour vous aider à travailler un thème, est primordiale. Ce dernier saura répondre à vos questions, adapter ses explications, choisir le thème adapté pour vous faire progresser et travailler, et saura également vous aiguiller pour les choses à travailler par la suite de votre coté.

L’examen théorique général :

Après un certain temps d’entraînement, le temps va venir de passer l’examen final. Il est important de demander son avis à un moniteur avant de se présenter, afin que ce dernier vous donne son avis sur votre niveau. Il arrive que des élèves, faisant régulièrement 4, 5 ou 6 fautes, décident de passer l’examen, mais, sujets à une certaine anxiété, ratent malgré tout l’examen.

Pour passer le code, il ne faut pas se contenter de faire plusieurs fois moins de 5 erreurs.
Les questions le jour de l’examen sont très nombreuses, et il est possible que vous soyez interrogés sur des sujets que vous n’avez pas vu ou pas assez étudié. C’est pourquoi il est indispensable de faire un nombre conséquent de séries, de poser des questions aux enseignants, de suivre de nombreux cours en salle et sur internet, avant d’aller à l’examen. Il serait dommage de voir le moral baisser, alors que quelques cours supplémentaires pourraient faire la différence. C’est pourquoi l’avis du moniteur est très important.

Avant toute chose : soyez ponctuel !

Le jour de votre examen, il vous est demandé d’arriver 15 minutes avant l’heure de votre session. Prévoyez donc ce délai le jour j, vérifiez l’adresse du centre où vous devez vous rendre la veille et prenez de l’avance afin d’arriver à votre examen sereinement.

 

Documents à apporter le jour de l’examen

Pour pouvoir passer votre examen du Code de la route, vous devrez impérativement avoir avec vous :

  • une pièce d’identité valide
  • votre convocation imprimée, que vous avez préalablement reçue par email lors de votre réservation de date d’examen. 

Sans cela, votre accès à l’examen sera refusé et vous ne pourrez prétendre à aucun remboursement.

Le déroulement de l’examen

1. Accueil

Vous serez accueilli dans votre centre d’examen. Selon ce que vous avez choisi lors de votre réservation, vous passerez l’examen dans une salle d’environ 15 personnes ou dans une pièce individuelle.

Dans un premier temps, vous devrez présenter votre pièce d’identité, ainsi que votre convocation. Vous serez ensuite invité à laisser vos effets personnels dans un casier afin de ne pas les avoir avec vous pendant l’examen.

Une tablette vous sera remise, ainsi que des écouteurs. Vous ne pourrez pas utiliser les vôtres, sauf en cas de dispositif médical pour malentendant.

 

2. Les consignes du Ministère

Dès que vous avez votre tablette à disposition, vous regarderez les consignes délivrées par le Ministère pour le passage de votre examen. Ecoutez-les bien, elles vous aideront pour le passage de l’examen en vous indiquant que :

  • vous devez obtenir une note égale ou supérieure à 35/40 pour obtenir l’examen
  • l’examen durera environ 30 minutes 
  • vous avez 20 secondes pour répondre à chaque question 
  • les questions vidéo ne sont visionnables qu’une seule fois

Tout au long de l’épreuve, vous devrez respecter le règlement de l’examen théorique général du permis de conduire préalablement lu avant votre session d’examen.

Vous ne pourrez pas vous faire aider pendant l’examen et ne cherchez pas à regarder sur vos voisins, ils n’auront pas les mêmes questions que vous.

Pour avoir le détail des consignes du Ministère, regardez la vidéo proposée dans le cadre d’une session d’examen dans un centre La Poste.

3. Utilisation de la tablette

Une seconde séquence vidéo vous permettra de prendre en main la tablette en vous expliquant :

  • comment répondre aux questions
  • où se trouve le décompte temps 
  • comment régler le volume 

Vous aurez 3 questions tests pour tester le maniement de la tablette selon les explications vues précédemment. Ces questions ne seront pas comptabilisées dans les 40 questions de l’examen, elles sont simplement là pour vous entraîner.

4. L’épreuve

Pour répondre aux questions, rappelez-vous que sauf indication contraire, vous avez le permis de conduire depuis plus de trois ans (donc les limitations que vous devez respecter sont bien celles indiquées sur les panneaux et non celles des jeunes conducteurs par exemple) et que lors des dépassements, votre vitesse est nettement supérieure à celle du véhicule que vous dépassez.

Gérez bien votre temps à l’aide du chronomètre : il vous permettra de savoir le temps qu’il vous reste pour répondre à la question ou éventuellement changer votre première réponse. Ne vous précipitez pas et étudiez bien la situation mais ne dépassez pas les 20 secondes disponibles.

Restez concentré pendant les 40 questions et tout devrait bien se passer

L’après-examen : quand vais-je avoir mon résultat ?

Le délai pour obtenir votre résultat à l’examen du code de la route est très rapide maintenant : il va de quelques heures à 48h au plus tard (sauf en cas de week-end ou jours fériés) et est souvent distribué par email.

Permis B :

Lors des dernières leçons de conduite, lorsque votre niveau approche de celui requis pour satisfaire à l’examen du permis de conduire, il se peut que vos capacités se dégradent, et ce pour plusieurs raisons : l’approche de l’échéance, l’anxiété de ne pas satisfaire à l’examen, ou encore l’appréhension de ne pas réussir à montrer vos réelles capacités le moment venu…, les raisons sont multiples.

C’est pourquoi les dernières heures de conduite sont primordiales, et doivent être abordées avec un certain état d’esprit.

Le rôle d’un enseignant de la conduite n’est pas seulement d’enseigner un ensemble de savoir ou de savoir faire, mais également de vous préparer à rouler au quotidien, dans une circulation souvent dense, parfois difficile, et où les personnes qui vous entourent ne sont pas toujours attentives à leur environnement ou à votre statut d’apprenti conducteur. Lors de vos dernières leçons, il est essentiel de réaliser des « permis blancs », afin de donner un aperçu de l’ambiance qui peut régner dans la voiture au moment de l’examen, mais surtout pour que, après un certain nombre d’heures plutôt détendu avec votre enseignant, vous puissiez vous remettre dans un état d’esprit de prestation d’examen, sans pour autant vous laisser dévorer par l’anxiété.

Qu’est-ce qu’un permis-blanc et Comment se déroule l’examen final ?

Un permis blanc est une simulation d’examen pratique, qui est effectuée à une ou plusieurs reprises, au cours de la ou des dernières leçons de conduite, en présence de l’enseignant. Le principe est de partir du point de départ de l’examen, d’effectuer un parcours type d’une trentaine de minutes, avec les différentes variétés de routes, les manœuvres et les questions théoriques, auxquelles sera confronté l’apprenant au cours de l’examen pratique officiel , et de revenir à son point initial, tout comme le fera l’examinateur.
Pendant cet exercice, le moniteur joue le rôle de l’examinateur dans son attitude, son phrasé, et son assistance, à savoir, il ne donne à l’élève que les informations essentielles au déroulement de la séance, sans aide, sans remarque, juste un guidage, agrémenté au besoin de remarques dans le but de l’évaluer comme pour l’examen.

Le jour de l’examen, afin de les mettre dans les meilleures conditions psychologiques possible, les élèves sont accompagnés de leur enseignant principal, et passent leur épreuve avec le véhicule sur lequel ils ont effectué toute leur formation. La présence du moniteur est essentiellement un moyen de rassurer l’apprenant pendant sa prestation, et d’aider ce dernier à se détendre. Avant chaque examen, une heure est dédiée à la préparation à l’examen, tant dans les vérification d’usage du véhicule sur lesquelles le candidat sera interrogé, que dans les attitudes à adopter ou éviter au cours de l’examen. Lorsque les candidats sont plusieurs, le fait de voir et d’entendre d’autres personnes dans la même situation qu’eux leur permet de relativiser et de sentir moins seuls pour cette épreuve.
Si les conditions le permettent, nous nous arrangeons pour que les candidats puissent chacun leur tour, rouler un minimum de 30 minutes avant l’examen dans le but de se mettre en conditions, et d’arriver devant l’évaluateur plus détendus et sereins.

L’épreuve du permis BE :

Source : service-public

Après réussite au code, vous passez l’examen pratique qui comprend successivement

  • une épreuve hors circulation (HC) d’admissibilité
  • et une épreuve en circulation (CIR).

La durée totale est de 60 minutes.

L’épreuve en circulation seule (en cas d’échec à l’épreuve CIR, le bénéfice de l’épreuve HC est conservé) est de 30 minutes.

L’inspecteur commence à chaque fois par vérifier votre identité.

Accompagnateur

Tous les candidats doivent être accompagnés d’une personne titulaire de la catégorie de permis de conduire correspondant au véhicule concerné.

Épreuve hors circulation

Elle est composée de plusieurs exercices :

  • un test sur les vérifications courantes de sécurité,
  • l’attelage et le dételage d’un ensemble,
  • une interrogation orale pour vérifier vos connaissances des règles de sécurité,
  • un exercice de maniabilité pour s’assurer de votre aptitude à réaliser une manœuvre en marche arrière en décrivant une courbe.

Pour être admis à l’épreuve hors circulation, vous devez obtenir un minimum de 18 points sous réserve de ne pas posséder de note éliminatoire et avoir obtenu un résultat favorable à l’exercice de maniabilité.

Vous conservez le bénéfice de cette épreuve HC pendant 3 ans à partir de la date de réussite, sous réserve de la validité de l’épreuve théorique.

Épreuve en circulation

L’épreuve se déroule sur des itinéraires variés.

Elle permet de vérifier que le candidat :

  • respecte le code de la route,
  • peut circuler en sécurité pour lui et les autres usagers de la route,
  • prend en compte les spécificités de la conduite d’un ensemble de véhicules,
  • maîtrise les commandes et la manipulation de son véhicule,
  • est suffisamment autonome dans la réalisation de son trajet.

Pour être reçu à l’épreuve CIR, vous devez obtenir un minimum de 17 points et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

3,1 : Parcours de formation théorique et pratique :

Permis B :

Dans un premier temps, au cours de la formation théorique, les élèves sont amenés à effectuer des séries tests du code de la route, mais également à suivre des cours. Tantôt par eux-même avec les supports officiels (livre de code, cours sur internet, …), mais également sur demande, à des cours théoriques magistraux ou individuels sur les thèmes suivants :

– Le conducteur
– Équipements de sécurité
– Vérifications techniques et notions élémentaires de premiers secours
– La vitesse et les lois physiques
– La tâche de conduite ( notions psycho-physiologiques de la conduite)
– Fatigue et hypovigilance
– Téléphone et conduite
– Alcool et conduite
– Stupéfiants / Médicaments et conduite
– Le constat amiable
– Signalisation
– Priorités
– Règles circulation
– Croisement dépassement
– Arrêt stationnement
– Visibilité éclairage
– Eco conduite éco mobilité
– Partage de la route

Spécificités du cadre de l’enseignement du groupe lourd, formation B96 et BE :

Séquence théorique, et formations hors circulation

Cette séquence alterne théorie et pratique et a pour objectif l’acquisition des savoirs et les savoirs faire spécifiques indispensables à la prise en charge et à l’utilisation en toute sécurité de ce type d’ensemble.
Connaître et comprendre l’utilité de la réglementation concernant :
– les poids et les masses
– les plaques
– le freinage des remorques
– les rétroviseurs additionnels
– les équipements obligatoires de la remorque
– connaître et comprendre l’utilité de la signalisation et des règles de la circulation spécifique à la conduite d’un ensemble.
– signalisation spécifique
– utilisation des voies
– connaître et comprendre l’utilité des vérifications à effectuer avant le départ

La progressivité de l’apprentissage pratique et cadres d’apprentissage :

Permis B :

Evaluation de départ et premières heures sur Parking fermé.
Premières heures pratiques volant et pédales en zones industrielles peu ou pas fréquentées pour prise en main complète du véhicule.
Premiers tours de roues en circulation ouverte réelle, routes peu fréquentées diverses, campagne, petites agglomérations environnantes.
Alternance routes de campagne et agglomérations, avec retour au point de départ avec volant et pédales.
Circulation en agglomération dense, augmentation des difficultés et exigences
Une fois le véhicule et l’environnement bien maîtrisés, passage sur voies rapides, à 90km/h dans un premier temps, puis à 110km/h, puis le cas échéant autoroute.

Organisation sur demande de voyages école de nuit
Ou, en hiver, leçons jusqu’à 19/20h, donnant l’occasion aux élèves de découvrir et apprendre la conduite en circulation de nuit.

En cas de neige/verglas/fortes pluies, la leçon est maintenue sur estimation de dangerosité de la part de l’enseignant. Possibilité d’aller sur parking pour enseigner les différents comportements de la voiture dans ces situations spécifiques.

Permis BE et formation B96 :

Première partie de la formation, prise en main sur Parking fermé, avec marquages, piquets, plots, délimitations spécifiques, encadrement adapté.
Dans un second temps, circulation avec remorque, avec franchissement d’agglomérations, petits et grands rond-points pour l’adaptabilité du positionnement sur la route et des dimensions de l’ensemble.
Puis circulation sur voies rapides diverses, pour appréhension du comportement du véhicule et spécificités de la conduite d’un ensemble.

3,3 : Moyens pédagogiques mis à disposition :

Moyens théoriques :

Livre de code
Accès code internet autonome
Accès salle de code avec ou sans enseignant diplômé
Support DVD code de la route officiel (codes rousseau, ENPC, etc…)
Leçons sur Citroën C3/C4 équipé auto-école, boite mécanique et automatique.
2 Remorques adaptées aux formations BE et B96

Formation sur Parking :

Le plus souvent, formations dispensées sur les divers parking près du stade de la Beaujoire à Nantes (B1, B2, Parking principal).
Les parkings se trouvent à moins de 10 minutes en voiture du point initial (à savoir l’auto-école, située au 21 Boulevard Amiral Courbet, 44000 Nantes)

3 Enseignants diplômés BEPECASER pour les catégories B et conduite accompagnée
1 enseignant diplômé BEPECASER, spécialisation groupe lourd (BE, B96) (pour le moment)

Responsable pédagogique groupe B : MARCAILLOU Maxime
Responsable pédagogique groupe lourd : MARCAILLOU Maxime


4,1 : Enseignants et équipe pédagogique :

Mme KERBEKIAN Nathalie, Enseignant B, AAC, Boite automatique, Cours de code, formation REMC
M.BUGADA Eric, Enseignant B, AAC, Boite Automatique, Cours de code et théorie, formation REMC
M.MARCAILLOU Maxime, Enseignant B, AAC, Boite Auto, Permis BE, Formation B96, Théorie.

Personne en charge de la relation avec les élèves : MARCAILLOU Maxime

4,2 : Formation continue des enseignants de la conduite :

Formations suivies au cours de l’année 2017-2018 :

Mme KERBEKIAN Nathalie : Formation Permis BE en cours – FORMATION INTERNE
M.BUGADA Eric : Embauche au 4 Juin 2018

Formations à venir courant 2018/2019 :

Formation premiers secours pour l’équipe complète – FORMATION DISPENSEE EN EXTERNE
Prise de contact avec la protection civile effectuée.

5,1 : Valorisation de la formation en Conduite Supervisée ou Accompagnée

Avantages de la conduite supervisée :

La conduite supervisée est fortement recommandée pour les personnes de plus de 18 ans, et anxieuses à l’idée de conduire ou de passer le permis de conduire en accès direct.
C’est également une formule qui est souvent conseillée pour les personnes ayant échoué au passage du permis, et désireuses de continuer leur formation à moindre coût, ou avec une fréquence de conduite supérieure à celle proposée par un établissement de conduite.

La conduite supervisée permet d’acquérir une forte expérience de la route, accompagné d’un proche ou d’un membre de la famille, ce qui permet de gagner en assurance, en expérience, et d’aborder l’examen final avec plus de sérénité.

Le procédé augmente considérablement les chances de réussite à l’épreuve pratique.

Enfin, la période sur laquelle s’étale la conduite supervisée n’est plus délimitée par un nombre minimum de kilomètres à effectuer ou par une période minimale à respecter, et se voit donc très accessible au plus grand nombre.

 

Avantages de la conduite accompagnée :

La conduite accompagnée permet aux élèves, à partir de l’âge de 15 ans, de suivre la formation à la conduite de manière anticipée, afin de pouvoir se faire par la suite, une expérience en famille le plus souvent, afin d’arriver le jour du permis, avec des acquis considérables, contrairement aux apprenants suivant le cursus traditionnel du permis B qui eux, n’ont que leur expérience de cours en auto-école.

La conduite accompagnée permet d’acquérir une assurance de conduite supérieure, une aisance, des automatismes, et un sens de la conduite plus avancés. Qui plus est, le fait de suivre une formation accompagnée, donne par la suite, accès à une réduction du coût de l’assurance automobile, ainsi qu’une période de récupération de points de permis initiaux plus courte que les formations traditionnelles.

Le procédé augmente considérablement les chances de réussite à l’épreuve pratique.

5,2 : Formations groupe 2 roues :

Non dispensées par l’établissement

5,3 : Accompagnement à l’examen pratique du permis de conduire :
Le jour de l’examen, afin de les mettre dans les meilleures conditions psychologiques possible, les élèves sont accompagnés de leur enseignant principal, et passent leur épreuve avec le véhicule sur lequel ils ont effectué toute leur formation. La présence du moniteur est essentiellement un moyen de rassurer l’apprenant pendant sa prestation, et d’aider ce dernier à se détendre. Avant chaque examen, une heure est dédiée à la préparation à l’examen, tant dans les vérification d’usage du véhicule sur lesquelles le candidat sera interrogé, que dans les attitudes à adopter ou éviter au cours de l’examen. Lorsque les candidats sont plusieurs, le fait de voir et d’entendre d’autres personnes dans la même situation qu’eux leur permet de relativiser et de sentir moins seuls pour cette épreuve.
Si les conditions le permettent, nous nous arrangeons pour que les candidats puissent chacun leur tour, rouler un minimum de 30 minutes avant l’examen dans le but de se mettre en conditions, et d’arriver devant l’évaluateur plus détendus et sereins.

Voir planning pour vérification de la présence de l’enseignant.

5,4 : Bilan annuel et nombre moyen d’heures de conduite :

Pourcentage de réussite global à l’examen du permis de conduire B dans l’établissement sur l’année 2016 :

Sur 71 élèves présentés, 51 élèves ont été reçus, soit un total de 72% de réussite.

Pourcentage de réussite global à l’examen du permis de conduire dans l’établissement sur l’année 2017 :

Sur 116 élèves présentés, 74 élèves ont été reçus, soit un total de 65% de réussite.

Pourcentage de réussite à l’examen du permis de conduire BE dans l’établissement sur l’année 2016 :

Sur 6 élèves présentés, 6 reçus, soit un total de 100% de réussite.

Pourcentage de réussite à l’examen du permis de conduire BE dans l’établissement sur l’année 2017 :

Sur 17 élèves présentés, 15 reçus, soit un total de 90% de réussite.

Nombre d’heures de conduite moyen pour la formation B en boite automatique : 20h

Nombre d’heures de conduite moyen pour la formation B en boite manuelle : 30h

Nombre d’heures de conduite moyen pour la formation BE : 8h

Nombre d’heures de conduite moyen pour la formation en AAC : 25h

6,3 : Gestion des réclamations :

Dans toute formation quelle qu’elle soit, il peut arriver que des difficultés se posent : financières, pression, entente avec le moniteur, délai, apprentissage etc…

Dans un premier temps, nous comparons les avis des différents moniteurs afin de solutionner en interne au mieux le problème s’il est de nature pédagogique ou social.
Dans un second temps, nous proposons aux parents (s’ils sont à l’origine du financement de la formation) de venir assister à une leçon pour que ces derniers se rendent compte de l’avancée de la formation, ou des difficultés que rencontre leur enfant.
Nous prenons contact directement par téléphone, et un rendez-vous est pris par la suite avec l’enseignant concerné, et, le cas échéant, avec le gérant de l’établissement.

Si le souci s’avère être financier, nous proposons un étalement des paiements dans la limite des moyens de l’élève. Nous fournissons sur simple demande, des devis personnalisés que les élèves peuvent soumettre à différents organismes de financement pour les aider.

Les personnes souhaitant porter une réclamation peuvent le faire par téléphone, courrier, prise de rendez-vous, e-mail.

Chaque demande sera gérée indépendamment.